skip to Main Content

Configuration W3TC : Configuration du cache des pages – Episode 3

Divi : le thème WordPress le plus facile à utiliser

Divi : Le meilleur thème WordPress de tous les temps !

Avec plus de 600.000 téléchargements, Divi est le thème WordPress le plus populaire au monde. Il est complet, facile à utiliser et livré avec plus de 62 templates gratuits. [ Recommandé ]

Il y a de cela quelque jours, nous avons débuté une série de tutoriels qui portent sur W3TC (W3 Total Cache), qui est un plugin qui vous permettra de mettre votre blog en cache, afin qu’il  s’exécute beaucoup plus rapidement.

Cette série de tutoriels se présente ainsi :

Dans le précédent épisode, nous étions toujours dans la partie 2, mais avions commencé avec les réglages généraux. Aujourd’hui, nous allons poursuivre avec les réglages de la mise en cache des pages.

Lorsque la mise en cache des pages est activée à partir menu des réglages généraux, utilisez le menu « Page Cache », pour accéder à la configuration du cache pour cet élément.

Durant la sélection des pages à mettre en cache, soyez le plus inclusif possible. Dans la plupart des cas, vous souhaiterez mettre en cache la quasi-totalité des pages.

option-cache-des-pages

Si votre site est disponible avec le protocole https, alors vous voudrez activer Cache SSL (https) pour ces demandes.

La plupart des sites ne bénéficieront pas de la mise en cache sur la base de l’URIs. L’activation de cette option peut produire des résultats inattendus par la mise en cache des chaînes imprévues. Donc, à moins que votre fonction de recherche soit largement utilisé pour la recherche avec les mêmes termes, laissez cette option désactivée.

Enfin, il est conseillé de ne pas mettre en cache la page 404. Les visiteurs ne devraient pas les voir très souvent, de toute façon, et vous ne souhaiterez pas que Google indexe une page 404 comme une page régulière, ce qui peut se produire si vous activez cette option.

L’option suivante, « Mettre en cache les requetés uniquement pour (votre domaine) l’adresse du site » (Cache requests only) est décochée par défaut, mais la recommandation universelle est de cocher cette option.

option-du-cache-des-pages

Cherchez-vous les meilleurs thèmes et plugins WordPress ?

Téléchargez les meilleurs plugins et thèmes WordPress sur Envato et créez facilement votre site web. Déjà plus de 49.720.000 de téléchargements. [EXCLUSIF]

Les deux options suivantes semblent assez similaires, mais l’explication en dessous de chaque option éclairci les choses.

« Don’t cache pages for logged in users should always remain checked » doit toujours rester cochée. Si vous la laissez cochée et affichez votre site tout en étant connecté, votre action mettra la page en cache, puis l’affichera pour les utilisateurs qui ne sont pas connectés.

« Don’t cache pages for the following user roles » signifie que utilisateurs qui correspondent au rôle sélectionné accéderont à la version directe (pas mise en cache) de votre site.

La section suivante, « Cache Preload », est utilisé pour construire le cache des pages avant qu’il ne soit chargé.

cache-preload

C’est une bonne idée de choisir l’option de pré-chargement du cache de la page. L’intervalle des pages par défaut et des valeurs des pages par intervalles, sont de bonnes configurations pour les serveurs partagés. Toutefois, si vous avez un environnement d’hébergement plus puissant n’hésitez pas à réduire l’intervalle de mise à jour et de mise en cache des pages.

Vous devrez ajouter l’URL du sitemap dans le champ approprié de sortes que W3TC l’utilise pour identifier les pages qui doivent être mises en cache.

Enfin, dans la plupart des cas, vous aurez envie de sélectionner l’option « Preload the post cache upon publish events ». Cela permettra d’assurer que la version mise en cache de votre page soit mis à jour chaque fois lorsque vous publiez un nouvel article.

La section de nettoyage est utilisée pour spécifier les pages à « vider » à partir du cache, chaque fois qu’un article est publié, modifié ou commenté.

option-de-nettoyage-du-cache

Vous aurez probablement envie de laisser les options de nettoyage du cache, sauf si vous savez que vous ne souhaiterez pas qu’une des pages soit purgée lors des événements précédemment mentionnés.

Créez Facilement votre site Web avec Elementor

Elementor vous permet de créer facilement n'importe quel design de site Web avec un look professionnel. Arrêtez de payer cher pour ce que vous pouvez faire vous-même. [ Gratuit ]

La limite de purge détermine le nombre de pages archivées qui doivent être purgées. Par exemple, si vos l’archive d’article possède 20 pages, et que vous définissez la limite de purge à 15, alors les 15 dernières pages seront purgées, tandis que les cinq pages les plus anciennes ne le seront pas jusqu’à ce que la date d’expiration de ces pages arrive.

Réglez la valeur à 0 pour purger toutes les pages est une bonne idée, sauf si certaines de vos archives sont très grandes. Dans ce cas, devrez utiliser une valeur de 10, qui pourra convenir à cette situation.

Si vous avez construit des pages personnalisées qui doivent être purgés à chaque fois que les messages sont édités et publiés, vous devez les ajouter manuellement au champ des pages supplémentaires (option disponible un peu plus bas).

La section avancée vous aidera à :

  • Contrôle comment W3TC gère les chaînes des requête spécifiques,
  • Exclure certains agents (dispositifs, navigateurs) qui ne recevront pas la version en cache,
  • Identifier les cookies qui permettront à W3TC de ne pas mettre des pages en cache
  • Mettre en place des exceptions spécifiques supplémentaires.

section-avancee-w3tc

Prenez une minute pour regarder les paramètres au début de la section « Advanced ».

« Late initialization »: Cette fonctionnalité avancée permet de mettre en œuvre le cache des pages de façon fragmentée. Vous pouvez ignorer cette option dans la plupart des cas.

« Compatibility mode »: L’auteur du plugin recommande d’activer le mode de compatibilité pour minimiser l’apparition d’erreurs.

« Charset »: Si vous remarquez que des caractères impairs apparaissant dans les pages mises en cache, activez cette option.

« Reject HEAD requests »: Laissez cette option désactivée. Les informations contenues dans une demande HTTP HEAD sont parfois nécessaires pour construire la page résultante. Si vous désactivez cette option, les données des requêtes HEAD ne seront pas mis en cache et peuvent briser les pages qui sont construites en utilisant ces informations.

Créez Facilement votre Boutique en ligne

Téléchargez gratuitement WooCommerce, le meilleurs plugins e-commerce pour vendre vos produits physiques et numériques sur WordPress. [GRATUIT]

« Garbage collection interval »: Indiquez à quelle fréquence les données en cache expirés sont supprimées. La suppression de données en cache prend les ressources du serveur, il ne faut pas en faire trop souvent si votre site est occupé ou si votre serveur est surchargé. La valeur par défaut est appropriée pour presque tous les serveurs.

« Comment cookie lifetime »: Réduire cette valeur vous permettra de réduire la charge sur le serveur, car l’expiration des cookies utilisées pour authentifier les intervenants, expirent plus rapidement. Cependant, définir une valeur trop courte, amènera les utilisateurs à se connecter tout le temps.

Le reste des champs de cette section devrait ne pas être modifié, sauf si vous savez que vous souhaitez remplacer le comportement W3TC pour un cookie spécifique, un « user agent », ou une page.

C’est tout pour cette suite. Nous allons continuer dans un prochain épisode.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
5 Partages
Partagez1
Tweetez
Enregistrer4