skip to Main Content

Comment travailler avec l’écran blanc de la mort (WSOD) sur WordPress

Divi : le thème WordPress le plus facile à utiliser

Divi : Le meilleur thème WordPress de tous les temps !

Avec plus de 600.000 téléchargements, Divi est le thème WordPress le plus populaire au monde. Il est complet, facile à utiliser et livré avec plus de 62 templates gratuits. [ Recommandé ]

Assez curieux comme titre je l’avoue. « L’écran blanc de la mort » est un concept qui existe pourtant depuis longtemps. On retrouve généralement cette expression sur les systèmes d’exploitation, mais la  désignation change pour « Ecran Bleu de la Mort » ou « Blue Screen of Death« .

C’est une situation assez extrême qui se produit généralement durant l’utilisation d’un logiciel, en l’occurrence WordPress. Pourtant avec WordPress particulièrement il existe une méthode pour gérer ces erreurs que vous pouvez utilisez, ce qui vous permettra de faire des économies, c’est justement ce que je vous montrerai dans ce tutoriel.

Pourquoi l’écran blanc de la mort s’affiche-t-il

La page devient blanche lorsqu’il y un élément qui empêche à WordPress de s’exécuter normalement. Plusieurs éléments peuvent être à l’origine. Mais généralement les auteurs de cette erreurs sont les plugins et les thèmes. En programmation il existe plusieurs type d’erreurs et chacune à sa sévérité. Si l’erreur et fatale, la page vient totalement blanche, sinon elle le devient partiellement. C’est pourquoi lorsque vous activerez certains plugins, l’affichage peut être partiel s’il contient des erreurs du type « E_Warning » ou « E_Notice« , car le script continuera de s’exécuter, ce qui affichera le reste de la page.

S’il y a une erreur pourquoi rien en s’affiche ?

Et bien parfois lorsqu’une erreur s’affiche, elle présente également les différentes vulnérabilité de votre serveur. Dans le passé, les erreurs de connexion à la base de donnée, fournissait les informations de connexion dans l’erreur, ce qui n’est tout simplement pas acceptable. Par défaut WordPress utilise donc une technique de camouflage des erreurs, ce qui est également une mesure de sécurité.

Comment gérer une WSOD (White Screen Of Death)

En tant qu’utilisateur de WordPress vous devez apprendre à corriger certains problème vous même sinon vous vous retrouverez toujours en train de faire des dépenses pour ces problèmes. Alors pour afficher les erreurs, vous devez premièrement passer en mode maintenance.

Si votre thème ne propose pas cette fonctionnalité, vous pouvez utiliser les plugins disponibles :

1. WP Maintenance Mode

wp-maintenance-mode

WP Maintenance Mode est un plugin gratuit avec déjà près de 300.000 installations actives, c’est l’un des plugins gratuits les plus populaires dans le domaine. Il n’a pas été testé avec les dernières version de WordPress, mais il est fort probable qu’il fonctionne correctement jusqu’à présent.

2. Maintenance

maintenance-wp

Cherchez-vous les meilleurs thèmes et plugins WordPress ?

Téléchargez les meilleurs plugins et thèmes WordPress sur Envato et créez facilement votre site web. Déjà plus de 49.720.000 de téléchargements. [EXCLUSIF]

Voici un autre plugin intéressant aussi gratuit. Il propose plusieurs fonctionnalité et à récemment été mis à jour, même s’il est vrai qu’il n’a pas autant d’installation active que le précédent.

Il s’agit la de quelques plugins que vous pouvez utiliser pour activer le mode maintenance sur votre blog.

Ce qu’il y a lieu de faire désormais c’est d’afficher les erreurs, puisque nous avons activé le mode maintenance, aucune chance qu’ils voient les erreurs. C’est particulièrement utile pour les erreurs partielles.

Tout ce que vous a faire maintenant est d’ouvrir le fichier « wp-config » à la racine de votre hébergement.

wp_content

Modifiez ce fichier avec un éditeur de texte et localisez la constante « WP_DEBUG » et modifiez sa valeur par « true« .

define( 'WP_DEBUG', true ); // "true" à la place de "false"

Vous serez désormais en mesure de voir le contenu des erreurs.

error_plaintext1-750x88

Maintenant corriger les erreurs dépendra de l’erreur affiché, mais déjà il est possible de localiser d’où vient l’erreur en lisant le contenu de l’erreur. Dans l’image précédente, un chemin d’accès est spécifiez « /wp-content/themes/fifteenchild/functions.php« , qui renvoi au fichier « function.php » situé dans le thème (ou plutôt le thème enfant) « fifteenchild ». Nous savons désormais que le problème c’est ce thème. Je vous montrerai plus tard comment changer de thèmes à partir de l’URL.

Créez Facilement votre site Web avec Elementor

Elementor vous permet de créer facilement n'importe quel design de site Web avec un look professionnel. Arrêtez de payer cher pour ce que vous pouvez faire vous-même. [ Gratuit ]

Le problème peut également venir des plugins. Vous retrouverez souvent comme chemin d’accès vers le fichier d’erreur un chemin suivant :

« /wp-content/plugins/exemple-de-plugin/exemple-de-plugin.php »

Je vous montrerai également comment désactivez un plugin en utilisant un client FTP.

Comment changer de thème à partir de l’URL

C’est une technique que j’ai découvert en effectuant une maintenance sur le blog d’un client récemment. En effet je faisais face à un WSOD et même le tableau de bord était indisponible. La solution la plus simple était de réinstaller, mais là, ça signifiait qu’il perdait toutes ses données, et malheureusement il n’avais pas de plugins de sauvegarde. J’ai donc du trouver un moyen d’accéder au tableau de bord pour changer de thème sans exécuter l’erreur. Voici l’URL que j’ai utilisée sur le navigateur.

« http://exemple.com/wp-admin/customize.php?theme=twentythirteen »

Cette adresse m’a permis d’activer le thème « Twenty Thirteen » et à partir de là, j’ai pu désactiver le thème qui posait problème. il est nécessaire que vous soyez connecté, et n’oubliez pas de remplacer « exemple.com » par votre adresse.

Comment désactiver un plugin via le FTP

Si vous vous rendez compte qu’un plugin est à l’origine de votre WSOD. Alors connectez-vous à votre client FTP, et accédez au répertoire des plugins.

ScreenHunter_15-Apr.-03-11.36

Créez Facilement votre Boutique en ligne

Téléchargez gratuitement WooCommerce, le meilleurs plugins e-commerce pour vendre vos produits physiques et numériques sur WordPress. [GRATUIT]

Localisez le dossier du plugin qui pose problème et renommez-le. Dans le cas précédent, supposons que le plugin « wp-conditional-captcha » pose problème, alors tout ce que j’ai à faire c’est de renommer le dossier en « wp-conditional-captcha-bug« . WordPress désactivera automatiquement le plugin. Une fois que c’est fait, vous pourrez supprimer le plugin puisqu’il existera toujours mais sera désactivé.

Pour les autres problèmes plus sérieux, contactez-nous. Notre expérience nous déjà permis de résoudre des problèmes encore plus délicats

C’est tout pour ce tutoriel. J’espère qu’il vous aidera. N’hésitez pas à le partager avec vos amis sur vos réseaux sociaux préférés.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
8 Partages
Partagez6
Tweetez1
Enregistrer1