skip to Main Content

11 erreurs qui font perdre du temps aux lecteurs de votre blog

Divi : Le meilleur thème WordPress de tous les temps !

Avec plus de 554.000 téléchargements, Divi est le thème WordPress le plus populaire au monde. Il est complet, facile à utiliser et livré avec plus de 62 templates gratuits. [ Recommandé ]

Nous vivons dans un monde plein d’informations à vil prix. En cliquant simplement sur un bouton, on peut accéder à une très grande quantité d’informations, une quantité beaucoup plus grande que ce que pouvons vraiment consommer. L’information est difficilement une ressource rare… mais le temps l’est, et le sera toujours.

Et avec des informations de partout, il est impératif que vous traitiez vos lecteurs avec le maximum de respect pour leur temps, lorsqu’ils prennent la peine de vous l’accorder ; et encore, spécialement lorsque vous voulez bâtir une relation de confiance avec votre auditoire, de sorte qu’ils vous accordent encore plus de leur temps dans le futur.

Il est vraiment facile aujourd’hui de partager des informations, mais occuper des pixels signifie prendre du temps aux lecteurs potentiels.

Si vous n’ajoutez pas de la valeur avec ces pixels, vous pourriez être entrain de perdre du temps à vos lecteurs. Et le temps est irremplaçable. C’est vraiment une ressource précieuse. Essayons donc d’éviter ces erreurs communes à tout prix, ces erreurs qui contribuent à une surcharge d’informations, sans offrir de la valeur en retour.

1. Vous aimez la complexité

Il est souvent évident que la complexité est un signe d’accomplissement académique, d’intelligence et de sophistication. Cependant, Leonard de Vinci a dit un jour : « la simplicité est la sophistication ultime». Un blogueur sophistiqué utilisera des métaphores pour illustrer des idées abstraites. Il racontera des histoires simples pour expliquer des concepts compliqués. Il donnera de la valeur au temps de ses lecteurs.

La prochaine fois que vous écrivez, essayez de voir dans quelle mesure simplifier votre message. Il n’est pas nécessaire que vous « enterriez » vous-même vos idées. Aidez juste vos lecteurs à évoluer tranquillement dans votre article, et inspirez-les en un minimum de temps de lecture.

2. Vous êtes très indulgent envers vous-même

Vous devez savoir que les lecteurs ne sont pas particulièrement intéressés par vous, votre vie, et vos histoires. En tant que blogueur et marketiste de contenu, votre travail consiste à aider vos lecteurs, les guider, et les inspirer. Parler de vos expériences est quelque chose de bien (ça ajoute de la couleur et de la personnalité à vos articles) mais uniquement si ça aide vos lecteurs à s’améliorer, à devenir plus productif.

Lorsque vous voulez écrire une histoire à propos de votre vie, posez-vous la question suivante : à quoi ça servira à mes lecteurs ? Comment mon expérience peut-elle les aider ?

3. Vous pensez que vous devez publier chaque jour

Êtes-vous entrain de remplir des boîtes de réception avec vos notifications signalant une nouvelle publication ? Ou alors…est-ce que vos lecteurs attendent votre prochain e-mail avec la plus grande excitation ? Lorsque vous publiez des articles sans ajouter de la valeur aux conversations, vous finissez par gaspiller du temps. Vous gâchez de précieux pixels.

Créez Facilement votre blog avec SiteGround

SiteGround vous permet de créer votre blog WordPress en quelques clics seulements. Nom de domaine gratuit, hébergement sécurisé, SSL, transfert et bien plus encore... [ Recommandé ]

Ne perdez pas de temps aux gens avec un courant infini d’articles. Écrivez uniquement lorsque vous avez quelque chose à dire. Votre audience préférera grandement lire un seul article qui l’inspire, au lieu d’en lire 20 de mauvaise facture.

4. Vous écrivez uniquement pour le référencement

Écrire exclusivement pour Google ennuiera vos lecteurs. Si vous écrivez uniquement pour des robots, alors vous perdez certainement du temps aux humains. Vos lecteurs ne sont pas intéressés par un amas de mots clés produits pour des robots. Ne laissez pas Google vous transformer en une machine à mots clés. Ne laissez pas Google tuer votre créativité. Écrivez toujours pour votre audience d’abord, et ensuite, optimisez pour les moteurs de recherche .

5. Vous vous focalisez sur le nombre de mots

Ça doit certainement vous être familier. Vous fixez votre moniteur. En bas à gauche, vous voyez que vous avez déjà écrit 502 mots. Vous vous demandez ce que vous pouvez bien écrire de plus. L’idée selon laquelle plus de contenu est toujours mieux a été hautement promue par certains, mais c’est faux.

Un auteur n’a pas pour tâche d’écrire plus de « texte ». Il a pour mission de communiquer un message selon la longueur qui sera nécessaire pour que celui-ci soit totalement livré. Vous en avez fini avec votre message en 502 mots ? Bien. Essayez maintenant de le faire en moins de 400 mots pour voir…

6. Vous n’utilisez pas un langage ordinaire

Le jargon, le langage pompeux et vaseux, ralentit vos lecteurs. Le jargon demande à vos lecteurs de prendre un temps d’arrêt pour penser à la signification de vos mots, autant que le langage pompeux leur perd du temps parce qu’il est plein de mots inutiles…

Créez Facilement votre Boutique en ligne

Téléchargez gratuitement WooCommerce, le meilleurs plugins e-commerce pour vendre vos produits physiques et numériques sur WordPress. [GRATUIT]

Lorsque vous ôtez les excès de mots de vos phrases, vous faites vraiment une faveur à vos lecteurs. Lorsque vous remplacez de longs mots par des mots plus courts, vos lecteurs sont aux anges ! Rendez vos articles aussi faciles à lire que possible. Écrivez comme si vous vous adressiez à un enfant de 12 ans. Montrez à vos lecteurs que vous donnez de la valeur à leur temps en écrivant dans un langage simple.

7. Vos conclusions sont fades…

Voilà que vous avez bien pris la peine d’écrire votre article, en y mettant toute votre énergie. Maintenant que vous êtes à la fin de l’article, vous vous empressez d’écrire une conclusion, et le tour est joué ! Mais produire une telle conclusion équivaut à offrir à vos lecteurs la glace la moins chère qui soit en guise de dessert, après leur avoir offert du caviar en guise de plat de résistance. ça laisse un mauvais arrière-goût à la bouche !

Ne décevez pas vos lecteurs avec une conclusion mal faite. Vous pourriez essayer d’écrire votre conclusion en premier, ou alors écrivez-là le lendemain de la rédaction de votre article. Mettez tout votre enthousiasme dans une conclusion qui inspire, motive, et booste vos lecteurs.

8. Vous ne savez pas pour qui vous écrivez

L’idée d’écrire pour des centaines (ou des milliers) de lecteurs peut sembler superbe, mais elle peut également tuer votre voix…rapidement. Lorsque vous ne connaissez pas votre audience, vos articles deviennent génériques. Au final, ils ne s’adressent à personne, et occupent juste de l’espace. Au lieu de vous adresser à une foule, écrivez comme si vous  aviez une conversation avec votre lecteur préféré. Si vous ne savez pas qui c’est, créez un ami imaginaire.

  •  Ecrivez ce dont il rêve et ce qui le maintient éveillé la nuit.
  •  Pensez à ce que vous pouvez faire pour l’aider à réaliser ses rêves et éloigner ses frayeurs.
  •  Ecrivez au moins 20 idées sur la façon dont vous pourriez l’aider dans vos articles.

Avoir un grand nombre de personnes qui lisent vos articles est quelque chose de bien (évidemment !). Mais lorsque vous écrirez votre prochain article, pensez juste à une personne. Votre article deviendra instantanément plus personnel, conversationnel et plus engageant.

9. Vous ne vous intéressez plus à votre sujet

Si vous ne vous y intéressez pas, comment vos lecteurs le feront ? Les textes ennuyeux tuent l’appétit des gens pour la lecture. Un bon article de blog est écrit avec passion. Lorsque votre enthousiasme ressort, vous fortifiez vos lecteurs. Mais comment pouvez-vous être excité lorsque votre sujet a fini par vous ennuyer ?

  •  Parlez à des clients et discernez comment vous pouvez améliorer leur vie.
  •  Trouvez un bon vendeur et demandez-lui comment il pourrait vendre vos idées.
  •  Recherchez un expert et essayer d’obtenir des détails fascinants.
  •  Explorez d’autres sujets et voyez comment ils peuvent être liés au vôtre.
  •  Mettez-vous au défi d’écrire l’article le plus inspirant que vous n’avez jamais écrit.
  •  Donnez-vous de nouveaux défis, et proposez une nouvelle métaphore, écrivez un article extrêmement court ou alors un article poétique… 

Ecrivez quand vous vous sentez enthousiaste. Lorsque vous êtes divinement heureux, partagez votre excitation. Mettez-vous en colère, et défendez votre position avec passion. Vous ne pouvez pas faire en sorte qu’un sujet ennuyeux soit intéressant, mais vous pouvez améliorer la structure et retoucher le texte en l’embellissant avec votre enthousiasme.

10. Vous éditez vos articles en moins de cinq minutes

Etes-vous un super auteur qui écrit des articles impeccables en une fois ? La plupart d’entre nous ne peut pas en faire un d’un seul trait. Prenez au moins 4 étapes pour éditer votre article :

  •  Revoyez le flow de votre article. Pouvez-vous ôter un paragraphe ou deux sans influencer votre histoire ou votre argumentaire négativement ? Est-ce que chaque paragraphe suit naturellement celui qui le précède ?
  •  Enlevez les côtés amusants qui ne sont pas vraiment drôles ou utiles.
  •  « polissez » chaque phrase. Découpez chaque phrase trop longue en deux ; remplacez chaque mot trop compliqué par un mot plus simple, et revoyez les redondances.
  •  Corrigez toute erreur de frappe ou erreur grammaticale.

Plus vous faites des efforts dans l’édition, plus lisible vous rendez vos articles. Vos messages deviennent plus clairs, et vos lecteurs n’en seront que reconnaissants

11. Vous ne faites pas ressortir votre personnalité

Soyons honnêtes. Des centaines, et peut-être même des milliers de blogueurs écrivent exactement sur le même sujet que vous. Qu’est-ce qui vous rend différent ? Qu’est-ce qui vous fait sortir du lot ? Lorsque vous partagez des astuces utiles sans faire ressortir votre personnalité, vous devenez remplaçable par n’importe quel autre blogueur dans votre niche. Vous devenez un blog « moi aussi », quelque chose de commun. Comment faire ressortir votre personnalité et augmenter la valeur de vos articles de blog ?

  •  Revoyez vos articles sous un angle nouveau.
  •  Présentez des arguments pour suggérer une approche opposée à ce à quoi la plupart des personnes croient.
  •  Partagez votre expérience personnelle pour orienter vos lecteurs.
  •  Amusez vos lecteurs avec votre sens de l’humour unique.
  •  Développez votre propre voix dans le blogging. Elle parle fortement à votre tribu.
  •  Partagez un peu de ce que vous êtes pour vous connecter à votre audience.

Votre personnalité, vos expériences, et votre voix rendra votre article unique. Vos lecteurs ne reviennent pas seulement vers vous pour avoir des astuces plus utiles. Ils s’engagent également à cause de qui vous êtes. La vérité « crue » à propos du blogging
Vos lecteurs n’ont pas besoin d’un autre article de blog.

Vos lecteurs n’ont même pas besoin d’astuces supplémentaires. Ce dont vos lecteurs ont besoin c’est vous, votre sagesse, vos idées, vos histoires uniques dans votre domaine d’expertise. Ne vous dites jamais que l’attention de vos lecteurs est acquise. Leur temps est précieux. Utilisez-le sagement.

Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
WhatsApp