Créez Facilement votre site Web Aujourd’hui !

ELEMENTOR est l’outil de Création de Blog le plus facile au monde !

Arretez de perdre du temps et beaucoup d’argent à payer un développeur alors que vous pouvez vous-même Créer Facilement votre site Web ou votre blog WordPress avec un design professionnel en quelques minutes seulement ! Aucune connaissance technique n’est requise.

Vous êtes prêt à écrire cet article qui, vous l’espérez, deviendra populaire et génèrera des centaines de visites issues de moteur de recherche. Le titre peut ne pas être la première étape dans votre processus de planification, mais il est juste de dire que la plupart des gens commencent automatiquement à penser au nom qu’ils donneront à leur (futur) article à succès.

Après tout, vous ne voulez pas seulement un titre de blog. Vous voulez un de ces titres de blog qui excite les lecteurs avant qu’ils aient ouvert votre message.

Une moyenne de 8 lecteurs sur 10 lira un titre de blog, alors que moins de 3 sur les mêmes 10 lecteurs vont lire le reste de l’article. Cette simple statistique montre comment le titre de votre publication affecte grandement la totalité du contenu de votre message.

Donc, arrêtez-vous un instant svp.

Afin d’obtenir rapidement l’attention d’un lecteur, vous devez trouver des moyens intelligents de rédiger des titres de blog tellement accrocheurs qu’ils contribueront à la popularité de chacun de vos articles.

Imaginez un lecteur en tapant quelques mots clés sur le moteur de recherche Google. Google renvoie une liste de résultats de recherche et le titre de votre message est apparu aux côtés d’autres blogs liés à votre créneau. Que pensez-vous que votre lecteur fera en premier?

C’est très simple. Il ou elle devra parcourir la liste et choisir le meilleur titre.. c’est-à-dire celui qui retiendra le plus son attention. Sur la base de la « Règle de blogging 3E — exposition, expérience et expertise », voici 5 conseils qui vous aideront à écrire des titres accrocheurs pour chacun des articles.

1. Mettez-y de la passion

Les moteurs de recherche ne sont pas l’audience principale pour laquelle vous devez écrire. Il est donc important de mettre un peu de passion dans le titre de votre article.

J’ai mis la passion en premier sur la liste, parce qu’elle peut déterminer l’état d’esprit de vos lecteurs quand ils ouvrent votre article.

Vous ne pouvez pas réussir dans une chose pour laquelle vous n’avez aucun amour et ça s’applique également à l’écriture d’un article. La seule façon de donner vie à un titre c’est de laisser la passion prendre le contrôle de votre écriture. Une fois qu’il y a de la passion, tout autre ingrédient nécessaire pour écrire un titre accrocheur fera surface.

2. Il doit être court, mais orienté

Votre principale raison d’écrire un article de blog est d’amener les gens à le lire. N’est-ce pas ?

Pour aider à connecter les lecteurs à votre blog, vous avez besoin d’un titre qui énonce clairement ce dont parle article. L’ère de l’écriture de titres super longs est terminée. Lorsque vous rédiger un titre, essayez de le faire court, mais également instructif et convaincant.

Ces deux titres peuvent vous donner un coup de pouce :

Un titre comme « 5 conseils pour écrire des titres de blog irrésistiblement cliquables » est beaucoup mieux par rapport à «Rédaction d’une Titre de blog :  Le top 5 des conseils sur comment écrire un titre d’article cliquable ».

3. Trouvez un équilibre pour les mots clés utilisés dans le titre du message

Quand il s’agit de penser SEO, utiliser des mots clés dans le titre de votre blog est conseillé, mais il est important de ne pas exagérer. Un titre accrocheur devrait avoir du sens et être facile à lire, alors n’essayez pas de bourrer votre titre de mots maladroits.

Regardons à nouveau nos deux titres de billet de blog. Le premier titre a huit mots alors que le second en a 17. Dans la plupart des cas, des titres de 10 mots contenant au moins 2 mots-clés SEO sont considérés comme riches et feront de bonnes performances à la fois dans le classement et dans l’attraction de l’attention des lecteurs.

4. Faites que votre grammaire soit belle à voir

Le fait que les moteurs de recherche ne se soucient pas de la grammaire ne signifie pas que vous ne devriez tout simplement pas y faire attention. Aujourd’hui, chaque lecteur veut lire des articles de blog bien structurées et qui ont une bonne grammaire!

Ça devient encore plus important lorsque vous écrivez le titre de votre article, parce que c’est la première chose qu’un lecteur va lire avant de décider s’il y a lieu de poursuivre la lecture ou non.

Plus d’une fois, j’ai évité un article à cause du titre. Si vous ne faites pas attention à la grammaire, vous ne saurez jamais combien de lecteurs s’en vont sans lire votre contenu.

5. Sachez quels caractères spéciaux utiliser dans le titre de votre publication

Il y a quelques caractères spéciaux que vous pouvez utiliser dans votre titre et ceux que je considère comme des caractères à ne pas utiliser.

Les caractères spéciaux suivants peuvent être ajoutés dans les titres pour les rendre plus accrocheurs: le tiret (-), les deux points (:), le point d’interrogation (?),  le point d’exclamation (!)

  • Le tiret (-) : peut être utilisé pour séparer les mots dans le titre d’un article
  • Les deux points (:) : il en va de même pour les deux points, ils peuvent être utilisés pour séparer les mots dans les titres
  • Le point d’interrogation (?) : il est généralement utilisé lorsqu’un titre demande une réponse, ce qui signifie que le titre lui-même est une question.
  • Le point d’exclamation (!) : Ce caractère est utilisé quand un titre est destiné à attirer l’attention du lecteur au sujet de quelque chose.

Les caractères spéciaux suivants ne peuvent pas et ne doivent pas être ajoutés dans les titres de vos articles: Ampersands (&), les signes supérieur à / inférieur à (< et >), le signe dièse (#) le symbole « à » (@).

Voici une petit présentation de ces caractères spéciaux À NE PAS UTILISER

Ampersands (&) : Cela fait de l’URL du titre de votre publication une erreur, parce qu’il rend le navigateur confus, quant à détecter où votre code HTML commence ou se termine

Le symbole « à » (@) : Le symbole « à » (@) est un caractère couramment utilisé en association à des adresses e-mail. Cependant, quand il est écrit tel quel dans l’URL d’un titre de publication, le navigateur Web ou un lecteur RSS est confus, et l’interprète comme une partie d’une adresse e-mail plutôt que d’une adresse Web.

Les symboles Supérieur à et Inférieur à (< et >) : Les deux sont utilisés comme des balises pour encadrer les éléments HTML. Ceci est habituellement utilisé dans le formatage du texte, le style et autres langages, et ces caractères, lorsqu’ils sont utilisés dans le titre de votre publication, coupent le titre de votre URL.

Le dièse (#) : Ce caractère travaille spécifiquement sur ​​des liens dans certaines sections d’une page Web.

En un mot, utiliser n’importe quel de ces caractères spéciaux (en dehors de ceux spécifiés précédemment) sur le titre de votre poste tue vos chances d’obtenir que votre blog soit traduit correctement par les navigateurs web et surtout, rend vos lecteurs confus.

En résumé

Il n’y a pas de bonne façon d’écrire les titres des articles de blog. Cependant, l’apprentissage de conseils de rédaction comme ceux-ci vous donnera dix longueurs d’avance sur vos concurrents.

Je ne saurais terminer cet article sans vous en recommander 3 autres qui amélioreront la qualité de rédaction:

Quelles sont les autres méthodes que vous utilisez pour écrire les titres accrocheurs, des titres de blog qui attirent les lecteurs ?

%d blogueurs aiment cette page :