skip to Main Content

Hébergement GoDaddy : hébergement pas cher pour peu de fonctionnalités

Divi : le thème WordPress le plus facile à utiliser

Divi : Le meilleur thème WordPress de tous les temps !

Avec plus de 600.000 téléchargements, Divi est le thème WordPress le plus populaire au monde. Il est complet, facile à utiliser et livré avec plus de 62 templates gratuits. [ Recommandé ]

GoDaddy est un peu un vrai « big daddy » dans l’arène de l’hébergement Web. La société a été fondée en 1997, a depuis été cotée à la Bourse de New York, a eu des annonces du Super Bowl, et a fait l’objet de nombreuses controverses.

En raison de sa taille, l’infamie et, dans certains cas, le service inégal, GoDaddy a été l’hébergeur que tout le monde aime haïr, mais l’utilise. Cependant, étant donné que Blake Irving a repris les reines en tant que PDG en Janvier 2013, la société semble avoir évoluer considérablement. Après une refonte complète et une meilleure sensibilisation des développeurs, peut-on envisager la renaissance de GoDaddy ?

On nous demande tout le temps des recommandations d’hébergements et nous faisons de notre mieux pour envoyez nos abonnés dans de bonnes directions, mais ce que vous devez prendre doit correspondre aux besoins de votre site – et aussi de combien vous êtes prêt à dépenser.

Pour rendre la prise de décision un peu plus facile, nous avons mis les plus grands hébergeurs WordPress à l’épreuve, avec un accent sur l’expérience du client. Il y a déjà beaucoup de commentaires qui concernent la vitesse et la stabilité, mais la facilité des capacités d’utilisation et de soutien d’une entreprise sont tout aussi (sinon plus) important parce que vous aurez des problèmes tôt ou tard, et un bon hébergeur pourra toujours aller au-dessus et au-delà pour vous aider lorsque quelque chose de grave se produit.

Avec tout cela à l’esprit, nous allons mettre à l’épreuve GoDaddy.

Avantanges

  • Plans abordable
  • Caractéristique universelle,  de bonne options  de migration
  • Interface facile à prendre en main
  • Environnement propice pour les débutants
  • SSH, SFTP sont disponibles

Les inconvéninets

  • Serveurs pas très puissants
  • Environnement d’hébergement partagé
  • Peu de fonctionnalités spécifiques à WordPress
  • Très peu d’options pour les grands sites ou ceux qui envisage d’évoluer
  • Des vitesses assez lentes
  • Assistance pas toujours au rendez-vous

analyse-go-daddy

A mes yeux, GoDaddy est resté l’hébergeur à pas prix. Il y a eu un lifting, ce qui est excellent, et la société est, en essayant d’éviter plus de controverse, meilleure. Il existe un programme de sensibilisation WordPress, mais cela ne change pas le fait que GoDaddy n’est pas une bonne option si vous avez des besoins d’hébergement sérieux.

GoDaddy s’adresse aux débutants qui souhaitent tester les eaux. Les serveurs sont très bien, même si un peu lent, pour votre premier couple de milliers de visiteurs, ou même votre premier couple de dizaines de milliers, mais j’ai beaucoup de doutes sur la stabilité de leurs serveurs. Vous ne pouvez pas servir 800.000 personnes par mois de façon fiable à partir d’un environnement partagé où vous sont attribués 1CPU et 512Mo de mémoire. Les vitesses de chargement sur GoDaddy ont été les pires jusqu’à présent (Personne ne voudrai qu’un simple blog WordPress avec le thème Twenty Fifteen se charge en 4 secondes).

L’utilisation de GoDaddy se fait pour des sites web de petite envergure, alors même qu’avec le plan de base vous pouvez avoir plusieurs installations WordPress. Pour 5 $ – $ 8 par mois, vous pouvez voir en quoi consiste un hébergement WordPress, et vous pouvez même utiliser le SSH.

GoDaddy: Histoire de l’entreprise

Depuis 2013 , l’entreprise détient le plus grand nombre de domaines enregistrés dans le monde, avec plus de 61 millions de noms de domaine. Il dessert maintenant plus de 13 millions de clients et emploie plus de 4000 personnes.

Récemment, GoDaddy a étendu sa présence en Asie pour 11 marchés et fait des mouvements en Chine malgré le fait que le gouvernement chinois ne signale aucun domaine enregistré par ce dernier ces 3 dernières années..

Bien que la société a pris de sérieux coups à sa réputation dans le passé, il a fait beaucoup ces dernières années pour réinventer son image. Plus particulièrement pour la communauté WordPress, GoDaddy a embauché Mendel Kurland comme un évangéliste qui, selon son blog, passe la plupart de son temps à « traîner avec les développeurs, les concepteurs, les entrepreneurs et les créateurs du monde entier pour faire en sorte que leurs opinions et suggestions soient entendues. « 

Premières impressions

Il est évident depuis chaque page du site GoDaddy que l’hébergeur se concentre sur le site web et les propriétaires d’entreprises.

La page d’accueil dispose d’une vidéo sur ce que vous pouvez faire avec un domaine (ce qui prouve est à quel point il cible les personnes qui ne connaissent rien aux sites web).

customers

Cherchez-vous les meilleurs thèmes et plugins WordPress ?

Téléchargez les meilleurs plugins et thèmes WordPress sur Envato et créez facilement votre site web. Déjà plus de 49.720.000 de téléchargements. [EXCLUSIF]

GoDaddy reste fidèle à ses origines, en se concentrant beaucoup plus sur l’enregistrement des domaines que l’hébergement, ce qui est compréhensible étant donné sa longue histoire d’être un registraire. Il y a une petite mention de l’hébergement au départ, mais la première fois qu’une offre d’hébergement s’est présentée, elle s’est affichée en bas.

Vous pouvez voir les offres GoDaddy adressées aux développeurs avec ses offres GoDaddy Pro. Ce service est destiné à ceux d’entres nous qui gèrent les clients et ont besoin d’un moyen pratique pour organiser leurs travaux.

Dans l’ensemble, le site Web de GoDaddy est bien organisé. Il n’y a que deux ou trois soucis avec leur site : la page d’accueil ne s’adresse pas aux hébergements lourds et il y a une certaine confusion à propos de l’ hébergement au sein de la section GoDaddy Pro et en dehors de la section. Ce sont les mêmes plans, mais apparemment vous obtenez une console légèrement différente lorsque vous passez à la version Pro.

Plan et tarification

Directement depuis l’interface de tarification, il est évident que nous ne parlons pas d’hébergement WordPress pour de larges sites. Les plans varient de 4$ à 14$ et si 800.000 visiteurs peut être adapté au plan de 14$, la vérité est probablement beaucoup plus sombre que cela.

La plupart des compagnies d’hébergement ont accès à un journal qui leur permet de savoir exactement combien de visiteurs chaque site web reçoit et ce nombre peut être beaucoup plus important que celui fourni par Google Analytics. En plus, 800.000 visiteurs signifie 17 pages vues de façons simultanées. Ceci pourrait être beaucoup moins important durant les heures ou le trafic est faible, mais peut augmenter de façon significative durant les heures de pointe ou le trafic atteint ses sommets. Et si cela n’est pas du jamais vu, il y a beaucoup de doute qu’un serveur à moins de 15 $ puisse supporter un aussi haut trafic.

N’oubliez pas que nous sommes dans un environnement partagé. Selon l’assistance de GoDaddy, chaque utilisateur à pour son site web un processeur et une RAM de 512MB. A ce moment, ce n’est pas limité et l’utilisation pourrait en réalité être beaucoup plus ouverte que ça. C’est à la fois une bonne et mauvaise nouvelle. Cela signifie que s’il utilise un processeur de 1 GB de RAM alors tout ira bien, mais cela voudrait aussi dire que si un serveur à 16GB de RAM contient 32 utilisateurs qui utilisent 1 Gb à la fois, au lieu d’avoir une allocation de 512 mb, le site de tout un chacun se mettra à planter.

forfait-et-tarification-goDaddy

Une autre raison pour laquelle le plan de base est beaucoup plus sombre qu’il ne parait est que GoDaddy propose l’un des pires models de prix du marché. La première approche peut séduire les clients avec un offre assez spéciale de 4.49 $ et 8.99 $ lorsque vous renouvelez. Le souci, c’est que pour bénéficier d’un tel prix, vous êtes contraint de prendre une avance de 3 ans soit 36 mois.

tarification-godaddy-wordpress

Moi qui pensais qu’un compte développeur, qui initialement devait coûter 14 $ par mois, se retrouve à près de 500 $ avec la mensualité à 14 $ (13,99$) multipliée par 36 mois. Et si vous comptez renouveler, le prix augmentera pour 25$. Alors en réalité, la tarification de GoDaddy varie entre 7$ et 25$. Les prix ne sont pas forcément abusifs, mais le reproche vient de la manière de communiquer l’information.

Ce que plusieurs apprécient cependant, c’est la zone de transit et le SSH, qui est disponible sur tout les plans sauf le moins chère. Même si ce n’est pas forcément un environnement pour de large site web, il peut suffir pour de petites sites web (blog, portfolio, etc).

Vous avez en plus un outil d’analyse de malware et d’optimisation SEO pour le plan ultime, mais vous n’avez cette option dans le plan le plus élevé des développeurs.

Premiers pas avec GoDaddy

Conformément à ce qu’il prétend, les premiers pas avec GoDaddy sont assez simples. Vous trouverez un grand formulaire conviviale avec uniquement 4 champs à remplir et c’est tout. Pas de vérification par email, pas d’authentification à double facteur, vous accédez simplement à votre tableau de bord.

Depuis ce dernier, vous pourrez choisir votre plan d’hébergement, et une fois que vous accédez à la structure tarifaire, vous aurez tout fait. Vous pouvez même ajouter des options supplémentaires comme Microsoft Office 365 Email, gratuit pour la première année.

offre-exclusive-microsoft-office-365-WordPress-tutoriel

A partir d’ici le processus est assez simplifié.

Créez Facilement votre site Web avec Elementor

Elementor vous permet de créer facilement n'importe quel design de site Web avec un look professionnel. Arrêtez de payer cher pour ce que vous pouvez faire vous-même. [ Gratuit ]

facile à utiliser

Le tableau de bord

GoDaddy propose un tableau de bord assez impressionnant. Ce n’est pas un emplacement où vous retrouverez des fonctionnalités regroupées comme sur WPEngine, mais nous n’en sommes pas loin.

capture-go-daddy-tableau-de-bord

Tout est mis en gras et tout semble assez évident. C’est un tableau parfait pour les nouveaux, mais également pour les vétérans. Gérer vos différents sites web se fait depuis une fenêtre modale, qui propose toutes les options, des restaurations, en passant par la zone de transit et enfin la suppression.

godaddy-réglages-tableau-de-bord

La principale section du compte est assez appréciée. Cette section permet d’afficher des sous-comptes, et possède un véritable outil de recherche. Cette page n’est pas la plus belle qui soit, mais il propose des fonctionnalités qui ont un but de facilité la vie des utilisateurs.

L’expérience au niveau du tableau de bord est sans appel, nous l’avons apprécié.

Créer de nouvelles installations

La manière avec laquelle vous pouvez créer des nouveaux sites se concentre sur l’audience de GoDaddy. Vous pouvez créer de nouvelles installations ou vous pouvez juste copier une installation existante qui n’est même pas encore hébergé sur GoDaddy. C’est assez impressionnant. C’est une fonctionnalité que l’on en retrouve pas partout, donc il a fallu qu’on la teste.

Le formulaire qui vous permet de faire cela vous demande de fournir un nom d’utilisateur WordPress et un mot de passe et vos informations FTP. Fournir ce type d’information est souvent délicat, surtout que nous savons que plusieurs compagnies ont déjà eu à conserver les mots de passe des utilisateurs et d’autres informations sensibles. Le moyen le plus prudent d’utiliser ce type de fonctionnalité, c’est de créer des comptes fictifs ou temporaire, le temps d’utiliser le service et de supprimer le compte après. C’est ce que nous avons fait et au bout de 20 minutes (pour un site web relativement petit), le site a été complètement recopié sur GoDaddy.

Créer une nouvelle installation est assez ennuyante en comparaison, mais il est relativement facile à faire cependant. Un formulaire vous propose des informations utiles que vous pouvez utiliser tout le long.

nouvelle-installtion-goDaddy-wordpress-blogpascher-tutoriel

Fonctionnalités

GoDaddy n’est pas un service d’hébergement spécialisé sur WordPress, par conséquent vous n’y retrouverez pas beaucoup de fonctionnalités, mais il y a cependant la fonctionnalité de transit. C’est une excellente fonctionnalité pour les développeurs qui recherchent un meilleur flux de travail ou qui ont besoin de créer une nouvelle version d’un site en production.

Où GoDaddy excelle cependant, c’est avec la fonctionnalité de gestion des clients, disponible dans le pack GoDaddy Pro. Comme je l’ai mentionné plus tôt, le moteur de recherche dans la section des comptes est assez pratique, il vous permettra de retrouver facilement un compte par nom de domaine, une fonctionnalité bien plus que pratique pour ceux qui souhaitent gérer plusieurs comptes.

godaddy-gestionnaire-de-comptes

La meilleure fonctionnalité qu’il propose que l’on ne retrouve pas ailleurs, c’est la migration depuis un autre serveur.

Créez Facilement votre Boutique en ligne

Téléchargez gratuitement WooCommerce, le meilleurs plugins e-commerce pour vendre vos produits physiques et numériques sur WordPress. [GRATUIT]

Assistance

Nous avions de grands espoirs pour GoDaddy à ce niveau, mais nous avons été fortement déçu en constatant que ce dernier offre une assistance imprévisible. Premièrement, il n’y a pas de service de chat sur leur site (ou du moins il y avait, on n’est même pas certain,tellement les choses changent). Vous avez en contrepartie un numéro à contacter pour avoir une assistance.

godaddy-numero-pour-assistance-tutoriel-wordpress

Vitesse

Cette critique repose beaucoup plus sur l’expérience utilisateur que sur la vitesse. Notre critique à ce niveau sera légèrement superficielle, nous n’entrerons pas dans les détails. Nous avons testé 3 types de sites web :

  • Un blog par défaut avec un contenu défaut et Twenty Fifteen – 1.49 Mb, 53 requêtes
  • WooCommerce avec Twenty Fifteen et une page boutique – 0.479 Mb, 55 requêtes
  • Avada sans configuration et le mode démo – 24.3 Mb, 134 requêtes

Sans cache, Vanila Twenty Fifteen (le premier blog) se charge en 4.2 secondes. La boutique WooCommerce le fait en 4.2 et Avada en 10.9 segondes.

Il n’y a pas de service de cache sur GoDaddy, donc je ne peux pas d’avantage explorer ce domaine, mais seul le cache des navigateurs entre en jeu ici.

Nous voila arrivé à la fin de cette petite critique sur GoDaddy, je vous en dirai certainement beaucoup plus avec le temps, en espérant que les points sombres soient rapidement corrigés. Si vous avez une question quelconque avec un hébergeur, vous pouvez nous contacter à tout moment, où laissez un commentaire.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
6 Partages
Partagez6
Tweetez
Enregistrer