skip to Main Content

Google Analytics : Comment découvrir ce qui fait fuir vos clients

Divi : le thème WordPress le plus facile à utiliser

Divi : Le meilleur thème WordPress de tous les temps !

Avec plus de 554.000 téléchargements, Divi est le thème WordPress le plus populaire au monde. Il est complet, facile à utiliser et livré avec plus de 62 templates gratuits. [ Recommandé ]

Comme n’importe quel titulaire d’une boutique en ligne, vous êtes concentré sur les moyens qui vous permettront d’augmenter le trafic vers votre boutique à l’aide des moteurs de recherches, des réseaux sociaux et de la publicité en ligne. Mais si votre site ne converti pas suffisamment ce trafic en ventes, alors vous vous sentirez rapidement frustré.

Si une page ou un contenu de votre site cause la fuite de vos clients, vous souhaiterez certainement y remédier. Eh bien, à l’aide de l’utilisation des données de Google Analytics, vous le pouvez.

En utilisant ces données en effet, vous pouvez identifier les pages qui constituent le point faible de votre processus de vente, et y apporter des améliorations.

Souhaitez-vous savoir comment transformer votre trafic en vente ?

Commençons notre étude sur les données Google Analytics et nous retrouverons certainement ce qui pousse vos visiteurs à quitter votre site.

Activez Google Analytics sur votre boutique

Si vous n’avez jamais essayé Google Analytics, alors il est temps de vous y mettre. Google Analytics est un « add-on » pour n’importe quel site web, fourni par Google gratuitement, qui permet aux titulaires de site web d’avoir une historique des données en temps réel. Avec ces statistiques, vous pourrez voir le trafic sur votre site, le lieux d’où proviennent vos plus grand visiteurs, les pages qui reçoivent plus de clics et bien plus.

google-analytics

La première chose que vous avez besoin de faire, est d’activer Google Analytics sur votre site web. Accédez à Google Analytics connectez-vous avec votre compte Google (ou créez-en pour utiliser Google Analytics).

Une fois que vous serez connecté, vous pourrez suivre les différentes instructions pour intégrer Google Analytics à votre site web. Si vous utilisez WooCommerce, vous pouvez utiliser le plugin d’intégration de votre boutique à Google Analytics.

Une fois que toutes les connexions sont faites avec votre boutique, vous pourrez accéder aux rapports Google Analytics. Vous remarquerez dans un premier temps que votre tableau de bord est vide. Mais donnez un peu de temps à Google pour collecter les informations.

Que faut-il rechercher sur Google Analytics ?

Une fois que vous êtes connecté à Google Analytics et que vous avez déjà un nombre considérable de données à traiter, prenez la liberté de naviguer sur Google Analytics pour faire un tour des différentes pages. L’interface peut être accablante au début. Si vous avez besoin de plus d’aide, je vous invite à lire ce tutoriel.

Il y a plusieurs tableaux que vous verrez affiché plusieurs fois un peu partout sur Google Analytics. Chacun de ces tableaux afficheront des résultats différents à chaque fois sur la manière avec laquelle vos visiteurs interagissent avec votre boutique, du temps qu’ils passent sur chaque page et combien de page ils ont visité avant de quitter votre site.

Si vous souhaitez retrouver toutes ces pages qui font fuir vos clients, vous devez prêter attention à ces différents tableaux :

  • Le temps moyen sur chaque page – Qui affiche le nombre de temps mis sur chaque page
  • Le taux de rebond – Qui est un pourcentage de visiteurs qui quittent la page sans visiter une autre page.
  • Taux de sortie – Qui est le pourcentage de visiteurs qui quittent votre blog depuis une page spécifique.

En gardant un œil sur ces différents tableaux, vous serez capable d’isoler les pages qui « vous posent un problème » (Celles qui font fuir vos clients).

Vous découvriez plusieurs choses en utilisant Google Analytics, surtout  si vous activez l’analyse pour l’eCommerce. Mais pour l’instant, nous allons nous concentrer sur ces différents tableaux.

Comment localiser les différents tableaux utiles

Pour commencer, nous allons afficher la liste des pages de votre site web. Pour le faire, vous devez accéder au menu situé sur la gauche, ensuite cliquez sur le menu « comportement » puis « contenu du site » et enfin sur « toutes les pages ».

Cherchez-vous les meilleurs thèmes et plugins WordPress ?

Téléchargez les meilleurs plugins et thèmes WordPress sur Envato et créez facilement votre site web. Déjà plus de 49.720.000 de téléchargements. [EXCLUSIF]

export-comportement

Par défaut, cette interface affichera toutes les pages de votre site, ordonnée par le nombre de vues. Vous aurez également droit aux 3 tableaux indiqués plus tôt (Temps moyens sur les pages, Taux de rebonds, Sortie).

Vous remarquerez également la valeur des pages qui vous informe sur la pertinence des pages en fonction de leur contribution sur les revenus globaux.

Vous devez donc principalement rechercher les pages avec une durée de visite réduite et un taux de rebond élevé. Vous devez également essayer d’isoler les pages où les visiteurs arrivent et passent plus de temps avant de quitter votre blog.

La question que vous devez probablement vous poser est celle de savoir « qu’est-ce que j’entends par durée de visite réduite ? » et la seconde « quel est le taux de rebond le plus élevé ? ». Tout dépend en réalité de la durée de visite moyenne et du taux de rebond moyen.

Vous pouvez consulter vos autres pages pour faire une analyse comparative et dégager les données moyennes (visites et taux de rebond), ou vous pouvez accéder au menu « Comportement > Vue globale » pour avoir des données générales que vous pourrez utiliser ultérieurement.

Il est maintenant temps d’entrer en profondeur du problème.

Retrouvez les pages problématiques et conservez leurs URL

Accédez au rapport de toutes les pages et recherchez celles qui ont au temps de visite réduit et un pourcentage de rebond élevé. Une fois que vous aurez repéré les différentes pages, prenez note de leurs différentes informations.

Si votre boutique possède un grand nombre de produit, vous pourrez commencer l’évaluation sur les 100 premiers produits. Vous pouvez continuer le processus ultérieurement sur le reste des produits.

Voici quelques exemples des données sur lesquels vous devez garder l’œil.

Ces captures d’écran n’ont été faites qu’aux fins d’exemple.

taux-de-rebond-1

Fort taux de rebond

70% des visiteurs qui arrivent sur cette page depuis le moteur de recherche, « rebondissent » vers le moteur de recherche pour effectuer une nouvelle recherche sans visiter une autre page, à ce niveau plus de 50% de vos clients choisirons de quitter votre boutique sans regarder les autres produits.

donnees-d-analyse

Ce blog ne retient pas suffisamment longtemps les lecteurs

L’image précédente est une page qui reçoit un bon nombre de visiteurs. Cependant, les visiteurs restent uniquement pendant une courte période (pas plus d’une minute et 30 secondes), ce qui n’est pas suffisamment long pour lire entièrement un article (vous en jugerez par le volume de vos articles). Vous remarquez également que plus de 75% quittent le site.

Créez Facilement votre Boutique en ligne

Téléchargez gratuitement WooCommerce, le meilleurs plugins e-commerce pour vendre vos produits physiques et numériques sur WordPress. [GRATUIT]

panier-abandon

Trop de clients abandonnent leurs paniers

Et pour finir, voici un panier d’une boutique qui possède en incroyable taux de sortie.

Est-ce que le vôtre ressemble à celui-ci ? Est-ce qu’un grand nombre de vos clients abandonnent leurs paniers et quittent votre site web durant la commande ?

Rappelez-vous de regarder également les données de commandes des produits individuels pas uniquement pour celles du panier.

En naviguant à travers les données, vous aurez une meilleure compréhension des performances de vos pages, ce qui vous demandera certainement un peu plus de travail.

Si vous n’êtes pas convaincu que votre page est le problème (disons que ce dernier à 50% comme taux de rebond et une moyen de visite d’une minute par page, ce qui semble raisonnable mais pas parfait), vous pouvez consulter la valeur de la page.

Qui est une information plutôt décisive. Car elle vous permettra de savoir si la page a contribué à vos revenus. Si la contribution de la page est de quelques dollars, alors il n’y a pas de problème, mais si la valeur est de 0 $ alors vous devez probablement ajouter cette page à votre liste des pages à optimiser.

Trouvez la problématique de chaque page et leurs optimisations potentielles

A ce niveau, vous avez collecté plusieurs informations déjà. Cette liste vous permettra de comprendre rapidement quels sont les pages qui posent problème et font fuir vos clients.

Afin de faire quoi que ce soit, vous devez certainement éliminer quelques pages qui font également fuir vos clients légitimement. Il s’agit plus précisément des pages de confirmation d’achat par exemple, qui n’ont pas réellement une incidence sur les performances de votre boutique, ou de la FAQ.

Maintenant que vous avez « purifié » votre liste, vous pouvez désormais ouvrir chaque page les unes après les autres, question de traiter plus efficacement leurs problèmes.

Voici une liste de question que vous pouvez vous poser :

  • Existe-il un élément sur cette page qui peut être expliqué plus clairement ?
  • Le contenu est-il pertinent ? Est-ce que la page en question fourni ce qu’il promet aux visiteurs ?
  • Le produit possède-il les fichiers connexes nécessaires (image, détails, copywriting) qui pourraient inciter l’achat par les clients
  • Les images du produit sont-ils au bon format et de bonne qualité ?
  • Si la page fait partie du processus de commande, est-ce que cette page contient un contenu potentiellement confus et peu clair pour induire les clients en erreur ?

Si vous n’arrivez pas à dégager des solutions, vous pouvez toujours demander un avis à un expert (Nous sommes là pour ça).

Implémentez des modifications ou utilisez un test A/B pour résoudre les différents problèmes

Une fois que vous aurez identifié toutes les pages avec des données effrayantes (de mauvaises statistiques en fait), la prochaine étape est d’y apporter quelques modifications.

En fonction de ce que vous aurez trouvé, vous pourrez être tenté d’y apporter rapidement une modification pour voir le taux de rebond diminuer considérablement. Par exemple, si sur un produit il manque des données sur le copywriting, vous penserez peut être qu’en y ajoutant cette information les choses changerons.

C’est peut-être vrai dans une certaine mesure, pourtant si vous n’êtes pas certain que cette technique fera changer les choses, vous pouvez toujours utiliser un test A/B.

Cette méthode permet de faire des comparaisons des données sur l’état actuel de la page et les modifications que vous y apporterez.

Vous basculerez donc entre les deux versions (ancienne page et nouvelle page par exemple), pour voir le comportement des visiteurs. Nous vous recommandons d’utiliser un test A/B lorsque vous envisagez d’apporter de grandes modifications :

  • La modification du style
  • La réorganisation du menu de navigation
  • La refonte de l’apparence des pages importantes, comme les pages des produits, des catégories ou du processus de commande.

Bien sûr, vous pouvez toujours utiliser des tests séparés pour de petites modifications.

Connaitre la source de vos problèmes peut vous aider à trouver la solution

Lorsqu’une boutique en ligne ne converti pas suffisamment de visiteurs en clients, votre réaction peut être celle de tout changer radicalement, ou de tester de nouvelles fonctionnalités jusqu’à ce que vous trouviez ce qui marche. Mais cette approche ne vous conduira jamais vers la source du problème et vous fera plutôt perdre votre temps.

En utilisant les données disponibles sur Google Analytics, et en exploitant les données sur le taux de rebond, le temps moyen et le taux de sortie, vous serez capable d’isoler vos différents maillons faibles (je parle là des pages qui vous font perdre des clients).

Et si ces pages sont isolées, vous pourrez facilement comprendre la faiblesse de chacune d’entre elles.

Peu importe que vous choisissiez d’appliquer les modifications rapidement ou d’appliquer un test A/B, utiliser Google Analytics pour identifier les problèmes de vos pages peut vous aider à augmenter vos visites et à gagner plus de clients.

C’est tout pour ce tutoriel sur l’utilisation de Google Analytics. N’hésitez pas à partager cet article avec vos amis sur vos réseaux sociaux préférés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
2 Partages
Partagez1
Tweetez
Enregistrer1
WhatsApp