skip to Main Content

3 étapes pour écrire un article qui donne envie de lire la suite

Divi : Le meilleur thème WordPress de tous les temps !

Avec plus de 554.000 téléchargements, Divi est le thème WordPress le plus populaire au monde. Il est complet, facile à utiliser et livré avec plus de 62 templates gratuits. [ Recommandé ]

Je vous imagine intelligent ; vous connaissez votre travail, et vous avez des étincelles dans les yeux lorsque vous parlez de votre sujet favori…

Mais votre écriture ne vous ressemble pas du tout… mais alors vraiment pas ! Peu importe ce que vous faites comme efforts, il vous est difficile pour vous d’arriver à trouver les bons mots.

  • Vous remplacez un mot par un autre, mais votre phrase est toujours aussi fade. Vous essayez un autre mot… ça empire même!
  • Vous n’êtes pas un vieux croulant. Alors pourquoi des phrases monotones s’insèrent-t-elles dans votre contenu ?
  • Vous savez que votre écriture devrait être plus conversationnelle, mais comment ?

Ça pourrait sembler difficile d’écrire du contenu engageant et séduisant, mais ça ne doit vraiment pas être si difficile.

Jetons donc un coup d’œil aux trois étapes qui changeront vos phrases super ennuyeuses en un contenu étincelant ! Vous êtes prêt ?

Étape 1 : Débarrassez-vous de ce ton si monotone et « professionnel »

Personne ne veut converser avec une machine. Personne ne discute avec une corporation. Personne ne papote avec un menu de call center.

Alors, pourquoi publier des textes écrits si vides d’esprit qui endorment vos lecteurs ? Faites attention aux trois signes d’un radotage écœurant style entreprise :

  1. Un trop plein de longues phrases
  2. La voix passive
  3. Des mots trop compliqués

Essayons d’aller un peu plus en profondeur pour chacun de ces points :

Les longues phrases peuvent perdre votre lecteur.

De telles phrases peuvent être aussi belles que ce qui suit : « Si vous voulez vraiment l’entendre, la première chose que vous voudrez probablement savoir c’est là où je suis né, et comment ma moche enfance était, et comment mes parents étaient occupés et tout avant de m’avoir, et tout le tralala du style David Copperfield, mais je ne ressens vraiment pas l’envie d’en parler, si vous voulez la vérité. »(J’en ai mal à la tête rien qu’à lire ça 🙂 )

Mais les phrases longues et ondoyantes sont difficiles à ingérer. En ces temps de business tenace, vous perdrez facilement votre lecteur si vous n’êtes pas direct dans ce que vous écrivez.

Votre lecteur ne se prélasse pas sur un fauteuil à bascule avec un bouquin devant ses yeux. Au contraire, il se presse sur la toile pour acheter un cadeau de Noël à sa femme, jeter un coup d’œil à l’astuce la plus récente sur BlogPasCher, tout en étant paniqué à cause du trafic généré par son site web.

Pour encourager la lisibilité, visez une moyenne de 14 mots par phrase… à moins que vous ne vouliez avoir l’air d’un académicien érudit 🙂

De plus, ne donnez pas exactement la même longueur à vos phrases. C’est monotone (terriblement ! Vous n’écrivez pas des proses pour un poème non plus !). Déposez ça et là des phrases d’un mot, des paragraphes de deux mots… pour donner à votre lecteur l’impression qu’il navigue le long de votre texte sans le moindre effort.

Comme ça. Capté ?

Monstroid : Le thème WordPress le plus Polyvalent

Découvrez "ONE", l'offre de TemplateMonster qui vous permet de Télécharger plus de 8500 thèmes et plugins WordPress pour le prix de $19/mois seulement !!! [ Recommandé ]

Si vos phrases dépassent la moyenne des 14 mots, vérifiez si vous ne pouvez pas en diviser une en deux. Les mots et expressions comme et, mais ou parce que, indiquent généralement des possibilités de coupure de phrase.

La voix passive endort

Imaginez un peu que vous revenez d’une très belle soirée avec votre épouse. Vous êtes sur le point de vous endormir à ses côtés, et vous lui susurrez à l’oreille : « tu es tellement aimée par moi » (Là, je suis mort de rire)

Ça sonne mal n’est-ce pas ? C’est à cause de la voix passive.

Les drones des entreprises utilisent généralement la voix passive parce qu’ils ne prennent aucune responsabilité. Celle-ci implique l’usage du « Je » ou du « Nous ». A défaut, ils évitent le blâme en disant « une erreur a été commise ». C’est impersonnel et même non amical (c’est même un peu lâche dirais-je 🙂 )

Au lieu d’utiliser la voix passive (« Votre e-mail aura une réponse dans 48 heures »), essayez la voix active : « Nous répondrons à votre e-mail dans 48 heures ».

Personne n’est intéressé par votre vocable latin ou grec classique

Il y a des mots grecs ou latins que j’aime bien, comme « karis », qui signifie grâce (et même dans ma langue vernaculaire 🙂 ).

Cependant, l’écriture n’a pas pour but d’impressionner le lecteur avec des mots tirés d’un almanach mandarin ancien. Pourquoi obscurcir votre contenu par des mots difficiles ?

Avoir un large vocabulaire c’est bien, parce que ça vous aide à choisir les bons mots pour exprimer vos idées avec précision. Mais n’utilisez pas un mot difficile s’il peut être remplacé par un mot plus facile qui marchera aussi bien.

J’emprunte cette expression tirée d’un bouquin d’école pour illustrer mon propos : À défaut de : « voiturez-moi les commodités de la conversation », dites simplement : « donnez-moi une chaise ».

Utilisez un langage simple pour rendre votre contenu plus conversationnel. Évitez les phrases mécaniques et utilisez plutôt des phrases énergiques et faciles à lire.

Étape 2 : Rendez votre texte engageant

Je suis sûr que vous avez déjà ressenti ça : Vous lisez un article de votre auteur favori (bien sûr 🙂 ). On dirait presque que vous arrivez à entendre sa voix, comme s’il vous parlait… en répondant à vos questions au moment même où elles vous viennent à l’esprit.

Vous pourriez penser que votre auteur favori est super talentueux. Vous pourriez penser qu’il s’enregistre entrain de parler et qu’il retape son texte. Est-ce grâce à ça que c’est si conversationnel ?

Probablement pas.

Cherchez-vous les meilleurs thèmes et plugins WordPress ?

Téléchargez les meilleurs plugins et thèmes WordPress sur Envato et créez facilement votre site web. Déjà plus de 49.720.000 de téléchargements. [EXCLUSIF]

L’écriture conversationnelle n’est pas exactement la même que le texte transcrit.

Lorsque vous parlez, vous utilisez beaucoup de mots inutiles comme « juste », « vraiment », « hum » et « comme ». Vous commencez des phrases que vous ne finissez pas ; vous utilisez le premier mot qui vous vient à l’esprit, même si vous savez qu’il n’est pas vraiment approprié.

Vous savez de quoi je parle n’est-ce pas ? 🙂

L’écriture conversationnelle est soigneusement éditée pour ressembler un peu moins à de l’écriture. Cependant, le texte le plus simple est souvent le plus difficile à écrire. Il demande à être repensé, restructuré, et beaucoup de polissage. Alors, comment rendez-vous votre texte conversationnel ?

Premièrement, connaissez votre lecteur idéal.

Si vous ne savez pas avec qui vous avez une conversation, il sera difficile pour vous de choisir les mots justes, de poser les bonnes questions, et de donner des réponses utiles.

Vous devez arriver à connaître votre lecteur idéal au point de pouvoir rire avec lui, discuter, et même vous l’imaginer entrain de secouer la tête lorsque vous marquez un point. À ce moment, vous êtes prêt à transformer votre contenu en une conversation avec lui :

  • Évitez les évidences, car votre interlocuteur n’est pas idiot
  • Posez des questions pour l’engager dans votre conversation
  • Utilisez le mot « vous »
  • Et ne vous adressez jamais à votre ami comme à quelqu’un qui fait partie de la masse… il n’aime pas ça.

Poser des questions à votre lecteur lui fait accorder plus d’attention, alors qu’il prend le temps de chercher la réponse en lui. Vous lui faites ressentir qu’il fait partie de la conversation.

Étape 3 : Éblouissez votre audience avec des mots qui touchent les sens et les émotions

Avez-vous déjà été excité par une percée innovante d’un leader de classe mondiale dans le domaine des services aux consommateurs ?

Beaucoup de mots sont tellement sur utilisés qu’ils ont perdu tout leur sens. Ils occupent juste de l’espace. Ce sont des mots de remplissage. Ceci est vrai, autant pour les pages d’atterrissage, que pour les e-mails d’affaires, les articles de blogs, et bien d’autres types d’écriture.

Votre travail en tant qu’auteur, c’est de toucher vos lecteurs. Chatouillez-les avec votre écriture.

Le contenu ne peut devenir entraînant que lorsque vos mots décrivent des scènes de façon si vivante que votre lecteur se les imagine, les vit, et ressent vos mots.

Les mots sensitifs rendent votre contenu plus puissant et mémorable, car ils aident les lecteurs à vivre vos pensées.

La recherche suggère que lorsque vous lisez un mot « textural » (de « texture ») comme « doux » ou « rugueux », par exemple, votre cerveau active les secteurs liés au toucher. C’est la même chose avec les mots qui font appel aux autres sens. Ces mots impliquent plus d’activité cérébrale que les mots non sensitifs.

Les mots émotionnels peuvent avoir le même effet. Ils font en sorte que vos lecteurs ressentent quelque chose. Lorsque vous faites ressentir l’amusement, la peur ou la peine à vos lecteurs, ils se souviendront de vos mots.

Voici neuf astuces pour rendre votre écriture plus vibrante et énergique, en choisissant les bons mots :

Créez Facilement votre Boutique en ligne

Téléchargez gratuitement WooCommerce, le meilleurs plugins e-commerce pour vendre vos produits physiques et numériques sur WordPress. [GRATUIT]

  1. Remplacez les mots fades par des mots sensitifs et émotionnels. Par exemple, remplacez « mauvais » par « rude »
  2. Inspirez-vous d’un thesaurus, mais soyez prudent. Tous les synonymes ne sont pas toujours interchangeables.
  3. Utilisez le mot à la connotation juste : « cheveux fins » est préférable à « cheveux maigres »
  4. Préférez un mot spécifique à un mot générique. En disant de votre fille qu’elle est efflanquée ou svelte donne une image plus précise que le mot « mince ».
  5. Limitez-vous à un adjectif maximum avant un nom. Ne me parlez pas d’une journée chaude, ensoleillée et humide. À défaut, vous pouvez choisir un mot qui décrit la journée de façon plus précise. Par exemple : une journée tropicale.
  6. Remplacez un ensemble nom-adjectif par un seul nom plus fort, si possible. Pourquoi dire une grande maison, si vous pouvez parler d’une villa, d’un palace, ou d’un manoir ?
  7. Effacez autant d’adverbes que vous le pouvez. Évitez les mots vides de sens comme juste, vraiment, et réellement.
  8. Introduisez des métaphores surprenantes… un peu comme dans ces délicieux articles que vos lecteurs engloutissent avec appétit. 🙂
  9. Trouvez un équilibre. Trop de mots émotionnels rendront votre contenu mélodramatique. Une overdose de mots sensitifs enverra votre lecteur dans un mélange qui finira par le perdre. Votre travail, en tant qu’auteur, c’est de décrire une scène avec le minimum de mots possibles.

Ne mettez pas de mots sensitifs à chaque phrase

Décidez des points qui ont besoin d’attirer l’attention de votre lecteur. Ensuite, affinez ceux-ci en faisant appel aux sens. Vous pouvez également en augmenter l’intensité avec des mots émotionnels.

Le fin art d’écrire un contenu étincelant

La prochaine fois que vous lirez un article inspirant, un poème touchant, ou une nouvelle captivante, faites attention aux mots qui vous font ressentir quelque chose. Analysez quels mots aident à décrire une scène de façon vivante.

Relevez les mots qui touchent vos sens, et tenez compte des détails qui ne vous sont pas donnés, de sorte que vous, en tant que lecteur, vous puissiez combler les vides. Créez un « fichier swipe » avec vos mots favoris, vos phrases les plus enchanteresses, etc. C’est ainsi que vous ouvrez vos yeux à la finesse dans le langage.

Libérez le poète qui dort en vous.

Jouez avec les mots. Prenez du plaisir. Vous avez une ou deux astuces à partager ? Si vous avez déjà appliqué l’une de celles que j’ai partagées avec vous, je serai ravi de savoir comment elle a fonctionné pour vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
19 Partages
Partagez18
Tweetez1
Enregistrer
WhatsApp